Naughty Boys

Faire vivre les fantasmes les plus tabous !


    Viole moi et je te viole

    Partagez
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Ven 11 Nov - 21:58

    Je viens de finir un devoir à rendre pour la fac. J'ai manqué une belle occasion d'aller avec mon colocataire et meilleur ami James au cinéma baiser une meuf. J'aurais voulu la tringler cette pute, avec James. Moi dans son cul, lui dans sa chatte. Mettre nos deux monstres dans un même trou pour la faire hurler, et la laisser couverte de sperme dans le cinéma avant de se casser. Mais le chanceux a pu le faire, pas moi. Etudes obligent. Pourtant il rentre bien tôt. Je m'étire et lui souris.

    - Alors tu lui as cassé la chatte ? Tu lui a pris sa virginité anale ?

    Je lui dis en me tâtant la bite, ricanant, attendant qu'il me raconte tout dans les moindres détails. Je commence à bander rien que d'imaginer ce qu'il lui a fait.

    - T'as giclé où dis moi ? Tu l'as mise en cloque ? Ou tu lui as tartiné la gueule de foutre ? Haha

    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Ven 11 Nov - 23:50

    La soirée aurait pu être délicieuse. Lui enfoncé dans le trou vierge d'une salope, son coloc et meilleur pote en train de lui ruiner la chatte, armé de son énorme pine qui en faisait hurler plus d'une ... . Ils en avaient fait crier, des chiennes. Ils en avaient tartiné de foutre, ils en avaient noyées dans leur jus. Ils étaient deux très, très gros baiseurs, armés de mandrins incroyables et canons à en faire tomber toutes les nanas. Oui, la soirée aurait pu être parfaite ,si son coloc n'avait pas eu ce foutu devoir à faire. Il devait le faire la veille, mais ils s'étaient fait tournés une nana toute la nuit. Alors ce soir, il l'avait laissé y aller seul. Mais le pire, c'était qu'il avait à peine pu effleurer la rondelle de cette chienne qu'elle s'était barrée, apeurée par la grosseur de sa queue. Autant dire, donc, que James avait les burnes pleines mais était bien frustré.
    En rentrant, cela se ressentait. Il claqua brutalement la porte, et son entrecuisse était bien bandée. Mais son coloc ne vit rien et lui posa quarante questions. Le regardant dans les yeux, un peu en colère qu'il ne l'ai pas suivi car à deux ils l'auraient maîtrisée, il se dirigea rapidement vers l'étalon.

    Ta gueule ! Elle s'est barrée !

    En colère, il le saisit brutalement par les cheveux et le balança au sol. Puis, il se rua sur lui et baissa violemment le short de son pote, dévoilant son cul rond et son trou poilu et, évidemment, totalement vierge et d'un geste expert de la main sortit sa propre queue, immense.

    J'vais me vider les couilles quand même. C'est de ta faute ! T'en paye les putains de conséquences mec !
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Mar 20 Déc - 12:45

    Il commence à m'accuser et je lève un sourcil. En quoi ce serait ma faute maintenant ?Je n'ai pas le temps de lui poser la question qu'il me tourne, me fait me pencher et baisse mon short, mon cul mis à nu et lui sort sa queue bandée, son montre de trente cinq centimètres que j'ai déjà vu TELLEMENT de fois lors de nos baises en threesome, orgies ou même quand on se branlait ensemble dans mon lit ou le sien devant un porno.

    - PUTAIN MEC TU FOUS QUOI LA ?!

    Je hurle, essayant de me débattre, mais James est trop fort pour moi, plus grand, plus musclé, plus fort.

    - Si elle t'a dit non, si j'avais été là elle aurait pas dit oui aussi connard ! Lâche moi maintenant !
    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Mer 21 Déc - 8:18

    James était cruellement en manque et avoir loupé la bouche de cette salope et sa bonne chatte serrée, ça le rendait dingue. Assez dingue, en tout cas, pour vouloir violer son propre pote, un mec ! La queue totalement tendue, à son apogée, il baissa donc le short de Adrian en râlant de rage. Bien sûr, il essaya de se débattre, mais James le maintenait fortement, quitte à lui péter les poignets ou les bras. Il regardait son cul rond et musclé se dandiner sous ses yeux, et ça l'excitait.

    Non, mais on aurait pu la violer ensemble. Comme je vais le faire là ... .

    Il le regarda avec un sourire malsain et posa son énorme gland sur le trou incroyablement serré, puisque vierge, de Adrian. Il commença alors à pousser, tandis que sa pine crachait une telle quantité de pré foutre qu'on aurait dit qu'il jouissait.

    Putain regarde ça, même ma queue en veut, vu tout ce qu'elle fait pour te lubrifier sale pédale !
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Mer 21 Déc - 12:39

    Il est fou, insensé. Il a perdu la tête. Je tente de me débattre, j'essaye même de donner des coups de pieds mais je ne réussis pas à le faire bouger. Je tourne la tête vers James, qui est censé être mon ami mais ne se comporte plus comme tel.

    - T'avais qu'à la violer tout seul pédé !

    Je hurle alors que je vois sur son visage un sourire machiavélique. Je vois son gland sécréter une quantité inimaginable de pré foutre. Comme si la plupart des mecs giclaient après l'orgasme, lui rien qu'en pré sperme il est capable de sécréter la même quantité de jus sans jouir. Alors quand il jouit, c'est l'explosion de sperme. Je l'ai déjà vu recouvrir entièrement le visage d'une fille en un seul orgasme, jusqu'à ce qu'elle soit méconnaissable derrière un rideau de sperme blanc et épais. Je sens sa grosse bite m'enculer alors que je hurle.

    - PUTAIN ARRÊTE ELLE EST ENORME !

    Je hurle de douleur, serrant les dents et les fesses, impuissant.
    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Jeu 22 Déc - 8:21

    Ho ouai, elle est beaucoup trop grosse pour ta rondelle de salope !

    Riant, comme s'il était en train de niquer une nana, James se mit à enfoncer son gland colossal dans le trou de son meilleur pote. Son cul était vierge, ça se sentait. Et ça se sentait aussi, bien évidemment, qu'il le repoussait. Mais il arrivait à le maintenir, et comptait bien le calmer en le pilonnant brutalement.
    Sa pine lâchait tant de pré foutre que, effectivement, il le lubrifiait énormément. Souriant, il poussait donc brutalement, et réussissait à s'enfoncer, centimètre par centimètre, dans le trou de ce pur hétéro.

    PUTAIN. Ho ouai ! T'es serrée ma chienne ... putain ... tu la sens bien là !
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Jeu 5 Jan - 13:18

    Ma première sodomie, je n'en rêvais pas. J'étais en colère, j'avais très mal. Et pourtant, quelque chose de surprenant arrivait. Malgré la douleur, je ressentais une pointe de plaisir quand l'énorme gland de James venait s'enfoncer profondément en moi. J'essayais de me débattre mais en vain, la douleur était trop intense et le plaisir me rendait d'avantage confus.

    - PUTAIN JAMES ARRÊTE ! ELLE EST TROP GROSSE JE VAIS PLUS POUVOIR MARCHER APRES !

    Je crie, néanmoins me débattant moins, commençant à étrangement apprécier la sodomie au fur et à mesure que la douleur s'estompe. Elle est toujours là, c'est une énorme pine de trente centimètres, normal que ça fasse mal, mais le plaisir est devenu encore plus grand.

    - PUTAIN JE LA SENS BIEN TA GROSSE BITE AU FOND DE MON CUL BRO !
    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Ven 6 Jan - 8:35

    T'ES QU'UNE SALE PUTAIN DE TRAINEE !

    Hurlant de plaisir, James plantait son énorme queue dans le trou de son meilleur pote. Il n'avait jamais autant bandé, même avec la plus sexy des nanas. Sa queue était à son apogée, et plongeait droit dans le fond du trou déchiré de Adrian. Il le voyait se contracter, l'entendait hurler, et il adorait ce son délicieux. Il l'enculait de plus en plus fort, et arrachait à chaque fois un peu plus sa prostate avec son énorme gland.

    J'VAIS TE FAIRE RAMPER !

    Chopant violemment les hanches de son pote, James se mit à l'enculer si brutalement qu'on entendait presque les os de son bassin cogner ceux de Adrian.
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Ven 6 Jan - 12:22

    Je suis complètement impuissant, James me manipule comme une poupée, comme sa poupée gonflable bonne à bouffer son sperme et encaisser sa grosse bite. Mais le plus bizarre c'est que quelques minutes après la première pénétration, la douleur s'estompe pour ne laisser place quasiment qu'au plaisir. J'ai chaud, ma grosse bite est tendue, prête à être sucée. Des gouttes de pré sperme coulent de mon gland en abondance. Et je commence à gémir ...

    - PUTAIN VAS-Y BAISE MOI JAMES ! PLUS FORT !

    Je ne peux pas m'empêcher de crier ça. Est-ce que je deviens une salope, une tapette qui aime la bite ? Peut-être, et j'adore ça. Je remue le cul sensuellement, me redressant furieusement, plaquant mon dos au torse parfait de James, je tourne la tête et je chope son cul d'une main et sa nuque de l'autre, rapprochant son visage du mien.

    - Défonce moi l'cul avec ta grosse bite James !

    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Mar 10 Jan - 8:31

    Putain de salope ... t'inquiète pas pour ça. Je vais te ruiner.

    Souriant largement, James enfonça avec une violence inouïe toute sa très longue queue au fond du trou déchiré de son meilleur pote. Jamais il n'avait baisé ainsi ... et pour cause, les nanas n'auraient pas encaissé. Alors que là, Adrian avait clairement les muscles pour. Il le baisait violemment, il faisait claquer ses énormes burnes à ses miches musclées et il caressait en même temps son torse d'acier. Putain, il était terriblement bien fait. Et étonnamment, lui aussi adorait cette baise et n'avait même jamais autant bandé. Il saisit même l'énorme pine de Adrian pour la masturber violemment, tout en lui éclatant la rondelle.

    Dis le que t'es ma pute ! DIS LE !
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Mar 10 Jan - 17:26


    - PUTAIN OUIIIIIIIIIIIII ! JE SUIS TA GROSSE PUTE ! MARQUE MOI DE TA QUEUE !

    Je hurle, galvanisé par le plaisir que me procure l'énorme pine de James, la brutalité de ses coups de bite me fait vibrer de plaisir, mon cul encaisse la violence de ses coups avec plaisir, mon anus gobant sa queue avec gourmandise. J'arrive à me glisser et coulisser pour me retrouver face à lui, en position du missionnaire et j'emprisonne son bassin entre mes jambes, prenant son cou entre mes bras, le forçant à se coller à moi. Son corps collé au mien, ma grosse queue collée contre son torse, lui tartinant du pré foutre sur ses abdominaux, je l'embrasse vulgairement, léchant sa langue.

    - Crache moi dans la bouche bébé, nourris ta pute de ta salive et de ton sperme !

    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Sam 14 Jan - 1:20

    Adrian avait toujours été bien plus souple que James, et il arriva sans mal à se tourner sur son immense pine pour se foutre face à lui. Le colosse était surpris, de se retrouver à baiser en face à face son meilleur pote, mais ça ne l'arrêta en rien dans ses violents coups de rein, qui transperçaient bien le cul de Adrian.

    Putain, t'es vraiment la reine des chiennes !

    Riant, James lui cracha alors vulgairement dans la bouche, lui maintenant le menton pour l'obliger à ouvrir les lèvres. Un épais crachat droit au fond de sa gorge, avant qu'il ne se reçoive, surpris, du pré foutre sur la gueule. La queue de Adrian était si longue et il semblait si excité qu'il crachait son pré sperme droit sur son visage désormais.
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Sam 14 Jan - 19:55

    À force de me faire enculer, ma queue claque sur mon torse et celui de James, recouvrant ses pectoraux de mon pré foutre, mais à chaque fois ça gicle sur le visage de mon meilleur pote et désormais amant. Il me crache dans la bouche et j'avale encore et encore, chaque crachat. Je me branle rapidement, n'hésitant pas à frapper les lèvres de James avec mon gland quand il s'en approche de trop près.

    - Suce moi allez !

    Et je lui tire les cheveux, le forçant à gober ma bite, faisant violemment empaler sa gorge sur ma queue alors qu'il continue de m'enculer.

    - Putain se faire sucer et enculer en même temps c'est la meilleure sensation au monde !

    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Sam 14 Jan - 20:42

    James gronda de rage, lorsque son meilleur pote le força à avaler la moitié de sa pine. Adrian était tellement bien membré qu'elle arrivait sans problème au fond de sa gorge, malgré la position. Et il était assez fort pour le maintenir, dans cette position, alors que la puissance de James allait dans ses deux grosses cuisses, pour soutenir le corps de son meilleur pote et le baiser avec violence.
    Il sentait tout le flot de pré foutre inonder son bide, qui semblait même presque grossir tant il y'en avait, et lui même crachait une quantité folle de précum dans le cul de son meilleur pote, inondant même le sol avec.

    MMMH !

    Il l'enculait de plus en plus fort. Si fort que ses burnes devenaient rouges à force de fouetter son cul. James grondait contre l'énorme queue de celui qu'il estimait comme étant sa chienne et essayait de mordre sa bite, en vain, vu comme il lui ouvrait la bouche avec.
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Dim 15 Jan - 21:20

    Jamais j'ai été autant excité de ma vie, la preuve, des flots immenses de pré sperme coulent dans la bouche de James, il en avale une belle quantité à chaque fois mais un filet de foutre constant coule du coin de ses lèvres pour venir s'étaler sur ses beaux abdominaux. Lui aussi me semble plus excité que d'habitude, je sens sa queue me remplir de pré sperme, à chaque coup de bite, il en laisse s'échapper un peu de mon cul maltraité. Putain j'aurais été une meuf il m'aurait foutue en cloque.

    - Putain tout ce pré sperme que tu me remplis !

    Je grogne en serrant les fesses, m'empalant moi même sur sa bite alors que je remonte légèrement le bassin pour plonger plus loin encore ma grosse queue dans sa gorge. Puis finalement je le libère, une explosion de pré jus débordant de ses lèvres jusque sur mes lèvres, j'ouvre la bouche, j'en avale une bonne partie et sans crier gare je fourre ma langue dans la bouche de mon pote pour partager le liquide délicieux.

    - Dis pas que tu n'aimes pas ça, je sens le pré foutre que tu libères dans mon cul, encore plus que d'habitude. Et on baise des putes souvent ensemble, jamais t'as libéré autant de pré jus.
    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Lun 16 Jan - 1:00

    James n'avait, en effet, jamais été aussi excité. Et il n'aurait évidemment jamais imaginé que ça soit son meilleur pote qui le mette dans un tel état. Il l'avait pourtant déjà vu à poil, et la queue bandée, un nombre incalculable de fois. Ils avaient déchiré tant de chattes, armés de leurs énormes pieux de chair veinés. Mais là, il jutait comme jamais, sans même jouir encore pourtant ... . Et visiblement, Adrian était dans le même état, vu la quantité folle de pré jus qui inondait le torse musclé de James, alors qu'il avalait déjà une énorme quantité.
    Finalement, il relâcha sa tête, après avoir fourré sa bite si loin qu'on avait pu voir le gros gland lui élargir la gorge.

    Putain ... j'vais te ruiner.

    Il l'encula si violemment alors que le lit contre lequel ils s'appuyaient bougeait avec violence. Puis finalement, il le laissa brutalement tombé sur le sol et s'allongea sur ce même lit. Les cuisses écartées, dévoilant son trou poilu et vierge, James tendit son énorme pine vers le plafond en souriant.

    Allez viens là !
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Lun 16 Jan - 1:51

    Putain tout ce foutre se déversant de la queue de James et de sa bouche que j'ai remplie me fait bander d'avantage. J'ai jamais été aussi content de baiser. Quand il se laisse tomber et me montre son cul, je souris machiavéliquement.

    - Tu la veux ma queue hein salope ?

    Je frappe brutalement son trou vierge avec mon gland, crachant sur ma queue prête et lubrifiée.

    - Demande le moi. Je veux t'entendre le dire, me suppier.

    Je lui dis, poussant mon gland légèrement pour écarter son anus mais sans l'enculer pour autant.
    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Lun 16 Jan - 1:53

    Grognant virilement, James alla pour retourner Adrian et l'enculer jusqu'à la garde, pour avoir osé imaginer qu'il pourrait le baiser. Mais sentir son énorme gland cogner sa rondelle totalement vierge et commencer à l'écarter l'électrisa. Il banda tous ses larges muscles, chopa la tête de son meilleur pote et se mit à l'embrasser avec une fougue folle.

    Baise moi.

    En faisant cela, il attira vivement Adrian contre lui et sentit son énorme gland commencer à lui écarter le cul. Le faisant hurler de douleur et de plaisir, il serra les poings et cracha tant de pré foutre qu'il s'inonda le torse.

    PUTAIN. PUTAIN ADRIAN ELLE EST ENORME !
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Lun 16 Jan - 1:59

    Quand il me demande de le baiser, je ne cherche pas à comprendre, je l'encule d'un coup sec, lui martelant cruellement le cul à coups de bites, hurlant de rage, comme si je voulais lui faire mal, le tuer avec ma queue. Je transpire, je remplis ce cul de pré cum comme si je voulais mettre cette pute enceinte.

    - T'es une belle salope ! Dis le que t'es une salope, une pute !

    Je lui dis en le giflant puis lui crachant au visage après lui avoir roulé une pelle vulgaire et sexy. De tous mes muscles, je le soulève, pour le porter au dessus du sol et le baiser plus fort encore, il n'est qu'une poupée dans mes bras.

    - Désormais fini les chattes, t'es mon mec, t'es ma pute, c'est compris ?!
    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Lun 16 Jan - 12:05

    HO MON DIEU !

    James hurla. Jamais il n'avait poussé un tel cri de toute sa vie. Son trou, cette rondelle vierge qui faisait de lui un véritable mâle Alpha, inviolé, jamais, céda avec violence. Il n'aurait jamais pensé se prendre un jour quoi que ce soit par là. Et surtout pas l'énorme bite de son meilleur pote, qui pouvait presque même le concurrencer. Il se souvenait encore de ce jour, dans les vestiaires, ou Adrian s'était foutu à poil et avait dévoilé au regard des autres son énorme mandrin de chair. James lui même n'en était pas revenu, n'ayant jamais croisé un homme aussi bien doté que lui. Et au final, c'était un peu ça aussi qui les avaient rapprochés, vu le nombre de salopes qu'il avait sauté ensemble.
    Mais là, la salope, c'était lui. Et il voyait pourquoi les nanas criaient tant en se prenant la pine veinée de Adrian. Lui même gueulait comme jamais, et très vite, se retrouva soulevé, cramponné au torse très solide du mâle qui s'enfonçait en lui jusqu'à la garde, cognant à chaque fois sa prostate et lui faisant déverser une quantité folle de pré sperme sur ses gros abdominaux.

    Putain Adrian ... ho putain ... elle est ... immense ... mon dieu j'la sens .. jusqu'à mon ... estomac.

    Il avait le souffle coupé. Adrian, comme à son habitude, était extrêmement fougueux, et utilisait clairement tous ses muscles pour le baiser avec violence, armé de sa queue immense qui lui repeignait le trou avec tout le pré sperme qui en sortait et qui coulait à ses pieds, le long de ses cuisses poilues.
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Lun 23 Jan - 16:45

    Je grogne comme un animal en le faisant bondir sur ma grosse pine veinée, mes couilles fracassant son cul rebondi.

    - Dis le que t'es une pute, que t'es ma grosse pute. Ou j'arrête de t'enculer, et ça va te manquer beaucoup bébé !

    Je lui dis en lui léchant les lèvres avant de lui cracher au visage. J'écarte son cul avec mes mains en le soulevant pour mieux le sodomiser ardemment, sa queue frappant mes abdominaux.

    - Fous toi à quatre pattes que je t'encule comme une chienne bébé !

    Je lui donne l'ordre en le posant, me branlant rapidement, excité, du pré sperme coulant en cascade de mon gland. Et je bifle sa gueule au passage.
    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Lun 23 Jan - 19:44

    Putain Adrian baisait comme un dieu ! Bien sûr, James savait que son meilleur pote était une vraie pile au lit, capable de sauter une nana pendant des heures. En général, de toute façon, c'était plutôt les nanas, même les pire salopes, qui le suppliaient d'en finir tant son énorme bite les déchiraient. Mais une fois sortie, elles sentaient le vide et en redemandaient, même après des heures. Et là, il les comprenaient totalement car Adrian lui éclatait le trou comme un dingue.

    HOOO PUTAIN ... PUTAIN MAIS QUELLE QUEUE !

    Hurlant, James sentait sa propre pine fouettait les abdominaux en béton de son meilleur pote et cracher une tonne de pré foutre dessus. Obéissant, il se foutu à quatre pattes avec une bonne trace rouge et pleine de pré foutre sur la gueule après qu'il l'ait biflé.

    Encule moi encore Adrian !
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Lun 23 Jan - 23:13

    Le baisant furieusement en levrette, comme une chienne, je fracasse son cul à coups de bite bien placés, le faisant hurler encore et encore, ma queue n'ayant jamais été aussi dure et énorme par l'excitation. Je frappe ses fesses jusqu'à les faire rougir puis je viens lui tirer brutalement les cheveux, faisant tourner son visage pour lui cracher sur les lèvres avant de venir lécher ma salive sur ses lèvres et introduire ma langue dans sa bouche pour un baiser vulgaire sans m'arrêter de l'enculer. Puis je m'arrête, je me retire, laissant un trou béant et rempli de pré foutre dans son cul.

    - Tu n'as pas dit que tu étais ma pute, je vais devoir te confisquer ma queue James.

    Je me branle debout, devant son visage, transpirant, l'attisant avec mon gland à quelques centimètres de son visage tant et si bien que du pré cum gicle sur son visage quand je me branle rapidement.

    - Tu la veux encore ? Alors dis moi que tu es une pute. Ma pute.
    avatar
    James Richardson

    Messages : 199
    Date d'inscription : 12/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Cassant le cul de mon collègue de boulot
    Emploi/loisirs : Remplir mon collègue de piscine de foutre

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par James Richardson le Ven 27 Jan - 19:57

    Râlant comme jamais, James se faisait piner comme une vulgaire salope par la plus grosse pine qu'il n'ait jamais vu : celle de son propre meilleur pote. Putain, Adrian avait toujours été une vraie bête de sexe, une machine, mais là, il semblait bien en forme et amplifiait carrément ses mouvements.

    HAAAN PUTAIN !

    Il hurlait, à n'en plus pouvoir, jusqu'à ce que l'immense bite veinée du mâle se retire de son trou et ne se retrouve qu'à quelques centimètres de sa gueule. Lapant ce gland immense et couvert de pré sperme, James déglutit.

    J'suis ta ... pute.
    avatar
    Adrian Lopez
    Admin

    Messages : 207
    Date d'inscription : 02/07/2015
    Age : 26
    Localisation : Sous l'eau, pompant James
    Emploi/loisirs : Suceur de bites

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Adrian Lopez le Ven 27 Jan - 22:22

    Un sourire sournois au coin des lèvres, je suis satisfait de le voir se rabaisser de la sorte, et ça m'excite. Je le bifle et sans crier gare je lui enfonce ma queue dans la gorge, déformant dangereusement sa gorge, ma bite est trop grosse pour qu'il puisse vomir, elle prend toute la place et je le vois devenir rouge alors que je le force à rester sans respirer sous cette pipe forcée.

    - Putain ta gorge est géniale grosse pute !

    Je retire ma queue et lui donne une fessée brutale.

    - À quatre pattes sale chienne !

    Je viens me placer derrière lui, les genoux pliés, accroupi et je l'encule d'une traite. De mes deux mains je viens attraper ses lèvres pour les écarter sur le côté, l'enculant furieusement.

    - Hurle mon nom salope !

    Contenu sponsorisé

    Re: Viole moi et je te viole

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû - 8:27