Naughty Boys

Faire vivre les fantasmes les plus tabous !


    Démon libéré

    Partagez
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Ven 13 Jan - 19:36

    Voilà désormais presque dix siècles que Arden était enfermé sous terre. Après avoir causé d’innombrables ravages, massacré, mutilé, baisé et mangé un nombre inouï d’êtres humains, de créatures fantastiques ou même d’animaux en tous genres, le légendaire Démon avait été fait prisonnier. Un Roi, du nom d’Adapé, avait réussi cet exploit à l’aide d’une prison forgée dans la plus pure des magies, qui avait réussi à retenir enfermé durant tout ce temps l’effroyable Démon.
    Arden n’était pas un simple démon. Il était le premier Démon à avoir été conçu mais ses origines restaient clairement inconnues, et remontaient sans doute même à avant l’apparition des premiers êtres vivants. Il n’en restait pas moins qu’il avait, par ce statut, des pouvoirs légendaires que même les plus puissants avaient eu du mal à ne serait-ce que limiter. Se retrouver enfermé était, pour lui, quelque chose d’horrible.
    Dix siècles, donc, s’étaient écoulés. Le colosse fait de muscles et de puissance ne mourrait pas, évidemment. Il n’avait en rien perdu de sa beauté. Sa noirceur était telle qu’autour de lui, tout était mort. Et d’ailleurs malgré qu’il soit enfermé si loin sous terre qu’il baignait dans un océan de lave en fusion, à la surface, son aura se sentait. Sur dix kilomètres autour de « l’épicentre », rien ne poussait, rien ne vivait. Personne ne venait par ici, de peur d’y laisser sa vie. Mais de toute façon, personne n’aurait pu descendre aussi bas sous terre, sans être rongé par les flammes. Arden, lui, ne sentait pas cette chaleur horrible et, c’était une évidence, ne brûlait pas.
    Las néanmoins de cette situation, le légendaire démon mettait tout en œuvre pour sortir de cette cage infernale. Et ce fut lors d’une masturbation intensive, comme il en avait l’habitude, qu’il découvrit une faiblesse à la pureté de cette magie qui l’enfermait. Le démon ne cessait de se masturber, ne pouvant laisser ses couilles aussi grosses que deux énormes blocs de béton, se remplir sans les vider. Mais il n’avait jamais regardé l’effet de son foutre sur la magie.
    Un jour, ainsi, alors qu’il éjaculait, il remarqua qu’une légère secousse avait égratigné la magie qui l’entourait. Elle se reconstituait presque aussitôt, mais c’était tout de même une piste. Le démon se masturba durant presque trois ans, sans discontinuer. Il éjaculait presque cent fois par jour, sans jamais s’arrêter. Et peu à peu, la barrière cédait. Jusqu’à ce fameux jour ou, enfin, elle implosa, brutalement, créant ce puit énorme qui le libéra et lui permis de remonter aussitôt à la surface. Son foutre était si puissant, si gorgé de noirceur, de force et si dure qu’il en avait détruit cette magie extrêmement pure.
    Enfin libéré, le véritable animal qu’il était se mit en quête d’un corps à déchiqueter. Loin de se douter que cette terre faisait partie d’un immense royaume à la tête duquel régnait un être à sa hauteur … descendant direct de son propre foutre. Le colosse de trois mètres s’érigeait, droit sur ses énormes cuisses, son énorme pine molle mais malgré tout prêt à pénétrer le moindre corps qu’elle trouverait et ses muscles plus épais, durs et puissants que n’importe quelle autre chose qui puisse exister.
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Ven 13 Jan - 22:42

    Je suis grand, j'ai toujours été grand. Deux mètres cinquante exactement. Déjà bébé j'étais grand et énorme. Et ça a tué ma mère en couche. D'après l'histoire, ma mère était stérile et elle a entendu une rumeur, un geyser de sperme dans un endroit dépourvu de vie. Elle est allée boire ce sperme et s'en mettre dans la chatte, et elle est tombée enceinte aussitôt. Du sperme de démon, ce qui fait de moi un demi démon. J'ai grandi dans un monastère avec des moines qui voulaient montrer qu'on pouvait rendre bon un demi démon. Des moines sexy, canon. En grandissant, j'ai développé un pouvoir qui a été à son apogée à mes seize ans. Le pouvoir de rendre n'importe qui irrésistible à mon charme. Toujours activé, les moines sexy m'ont tous cassé le cul les uns après les autres. Et j'en ai envoyé quelques uns à l'hôpital quand j'ai essayé de les enculer avec mon énorme bite, proportionnelle à ma grande taille. Musclé, je suis charismatique, j'étais parfait pour régner. J'ai séduit l'ancien roi du royaume, je l'ai baisé après notre mariage et quand j'ai giclé en lui il a littéralement implosé, mon foutre abondant l'a tué. Alors depuis je règne et fais des plus beaux mecs du royaumes mes esclaves sexuels. Chaque jour j'allais baiser à l'endroit où le sperme de mon démon de père giclait. Espérant l'aider à sortir de là je recouvrais la terre de mon sperme, mélangeant nos foutre, je fantasmais sur notre rencontre. Loin de me douter que ce soir, j'allais enfin le rencontrer.
    Je suis à poil dans mon immense chambre royale, des gardes sexy, nus, avec d'énormes bites sont postés devant la porte ils m'ont baisé pendant deux heures et j'ai dû les laisser s'en aller pour ne pas les tuer à la tâche.
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Sam 14 Jan - 1:14

    Le titan sortit de terre, il lui manquait désormais de pouvoir reprendre totalement ses forces. Et il s'abreuvait tout simplement des êtres qu'il baisait. A la fois de leur vie et de leur force. Baiser des hommes, surtout des vierges ou des titans, était ce qui lui donnait le plus de pouvoir. Il se souvenait de ce jour ou il avait enculé férocement ce mâle immense et surpuissant, il avait gagné le combat et l'avait baisé dix jours entiers, jusqu'à le tuer sur sa queue. Jamais il n'avait ensuite eut une telle force, un tel pouvoir, capable de ravager un village entier en claquant des mains.
    Il lui fallait retrouver cela. Il arpenta donc les lieux, rapidement, jusqu'à tomber sur un immense château magnifique. Des gardes étaient postés à l'entrée. Ils ne firent pas longtemps, et finirent à exploser, troués par l'immense bite du démon, qui brisa la porte en bois d'un simple coup de poing, pénétrant dans l'enceinte du château ou tout le monde se mit à hurler.

    PROSTERNEZ VOUS !
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Sam 14 Jan - 19:52

    Je suis réveillé par des cris et je sens comme une présence puissante et malfaisante dans l'air. Je sais qu'il s'agit du démon. De mon père. Je le sens, ma queue frétille presque. Marchant nu dans les couloirs, je vois des cadavres qui gisent, du sperme, du sang. Ma queue frétille d'avantage, j'ai une mi molle qui se lève de plus en plus. Finalement j'entre dans la salle du trône, désertée de tous sujets. Seul ce grand et séduisant démon se tient là. Il est un peu plus grand que moi, un peu plus musclé. Nous nous ressemblons, je fais juste plus jeune.

    - Je te rencontre enfin père ...

    Je lui dis alors que ma pine bande entièrement à la vue de l'énorme bite du démon. Irrésistiblement, j'ai envie de le pomper, de me jeter sur sa grosse bite. Je possède un très puissant pouvoir de magnétisme, personne ne résiste à mon charme, je suis l'objet du désir de quiconque entre dans mon champ de vision, y compris le démon. Mais lui, ce colosse, ce titan, il a un charme sexuel, un magnétisme charnel. Il éveille en moi des pulsions animales.

    - Ma mère s'est repue de votre foutre et est tombée enceinte. Elle est morte en m'accouchant. Depuis, je baise avec chaque homme capable de me procurer du plaisir, en attendant votre venue. Je me branlais tous les jours au-dessus de votre prison en espérant que vous en sortiez. Et maintenant vous êtes là.

    Je lui dis d'une voix accueillante, voyant clairement que mon pouvoir charmeur est en train de le gagner, puisqu'il commence à bander.
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Sam 14 Jan - 20:40

    Arden avait la queue enfoncée dans le corps d'un garde. A vrai dire, il le transperçait, car son gland énorme ressortait à chaque fois de ses entrailles, enfin, de ses abdominaux, à chaque coup de rein qu'il donnait. Il baisait son corps mort brutalement, lorsqu'il sentit lui aussi une présence. Tournant aussitôt la tête, il sentit sa pine bander un peu plus encore ... et encore. Et quand le gars, immense et colossal, lui avoua être son fils, Arden déchira violemment le corps du garde sur sa queue et le laissa tomber, en deux morceaux, à ses pieds.

    Je vois. Approche.

    Le colosse banda ses énormes muscles alors que plusieurs soldats approchaient. Ils reculèrent lentement, regardant leur roi avec crainte, tous amoureux de lui, tandis que l'immense démon saisissait sa pine démoniaque.

    Tu es le roi, c'est bien ça ? Et bien, plus désormais.

    Souriant, le surpuissant démon fit venir à lui l'immense trône d'or et s'assit dessus, les cuisses écartées, sa pine énorme pointant le plafond.

    Je dirige ce royaume, cet univers. Et je vous tuerai tous.
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Dim 15 Jan - 21:27

    Je m'attendais à ce qu'il se fiche de ma vie, qu'il me renie. J'avais anticipé chaque scénario possible. Je m'approche du trône et de mon paternel par la même occasion. Les jambes écartées, sa grosse teub présentée à ma vue. Ma propre grosse queue déverse une belle quantité de pré jus sur le tapis alors que j'avance, une vraie cascade. Mon but est de le toucher, mon charisme agit par la vue, les gens ressentent en me voyant une irrémédiable envie de me baiser, de m'avoir, me posséder. Mais lorsque je les touche, leur amour pour moi explose et j'en fais mes pions.

    - Tu peux avoir le trône, je te le laisse. Mais je pensais que mon cher géniteur partagerait le pouvoir avec son fiston. Surtout que je suis à moitié démon, je tiens de toi. Et ça veut dire que ... Je suis increvable.

    Je lui dis en arrivant à lui Attrapant son énorme bite entre mes deux mains pour qu'elles fassent le tour complet de l'engin, et je me mets à le branler sauvagement.

    - Je t'en prie, essaye de me tuer avec ton énorme bite père ... Jamais tu n'y arriveras. Je suis comme toi, invincible.
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Lun 16 Jan - 0:57

    Arden n'était jamais tombé sur un être invincible. Très difficilement crevable, ça oui beaucoup. Il avait néanmoins tué chaque homme, chaque femme, chaque être qui s'était dressé devant lui. Des démons, voire même des dragons, rien n'avait résisté à sa force légendaire et encore moins à sa bite titanesque. Aussi, en entendant les paroles de son fils, la colère grimpa en lui. Mais l'envie également, dès lorsque son gamin eut touché son énorme queue ... et arriva, même, à en faire le tour, chose normalement impossible pour un simple humain. Le dernier être à avoir fait le tour de sa queue avait été un géant, pensant pouvoir l'arracher.

    Aucun être n'est invincible face à moi !

    Pris d'une colère noire, le démon fit venir à lui instantanément un garde. Il l'empala alors sur sa verge, sans passer par son cul, transperçant simplement ses abdominaux avec, puis le déchira brutalement avant de le laisser tomber au sol. Il saisit finalement la tête de son gamin et planta son regard dans le sien, ses yeux de plus en plus rouges.

    Je te tuerai sur ma queue. Et je serai le seul et unique dieu de cet univers !
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Lun 16 Jan - 1:12

    Je souris, satisfait de la colère qui remplit le coeur du démon. Mais aussi de l'envie. J'ai senti l'étincelle dans son regard, mon pouvoir de charisme l'a frappé. Je n'hausse même pas un sourcil quand il tue un garde devant mes yeux.

    - Laissez nous seuls, partez !

    Je donne l'ordre aux quelques gardes restants, ne se priant pas pour partir rapidement.

    - Essaye donc. J'ai toujours voulu qu'un vrai mâle me transperce le cul. Tu aimeras tellement ça que tu changeras d'avis père. Tu me voudras pour toi, tu voudras me baiser des jours durant, des semaines durant.

    Je lui dis en me mettant au-dessus de lui, frottant mon cul contre son gland. J'écarte mes fesses et je m'empale d'un coup sec sur la moitié de sa bite en hurlant de plaisir, la forme de son gland déformant mes abdominaux. Je sens que son chibre veut transpercer mes côtes, mon torse, mais je suis invincible. Mon corps ne se brise pas. Jamais. L'envie me gagne, le pouvoir sexuel du démon me fait bander, ma queue repose sur son torse, mon gland chatouille ses lèvres en y déversant une cascade de pré sperme tant l'excitation est grande.

    - Casse moi le cul père, baise moi comme la meilleure pute que t'aies jamais eu !
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Lun 16 Jan - 1:15

    Jamais un homme ne s'était empalé ainsi sur la longue, puissante et monstrueuse verge du démon. Et surtout, jamais personne n'avait pu résister à ne serait-ce que la moitié de sa pine veinée. Elle déformait les gros abdominaux d'acier de son gamin ... mais elle ne pouvait les transpercer. Râlant de rage en découvrant cela, son père banda tous ses larges muscles.

    Je vais ... te ... briser.

    Ses yeux s'illuminèrent de rouge, alors que ses muscles se gonflaient un peu plus encore. Il saisit alors les deux larges cuisses de son gamin et d'un geste plus brutal que jamais, il tenta de transpercer ses abdominaux à l'aide de son immense gland. Ceux-ci se gonflèrent brutalement, mais rien n'y fit, à part le fait que Arden déversa une énorme quantité de pré foutre et essaya, de son côté, de ne pas avaler la cascade de précum qui sortait du gros gland de son gamin.

    JE VAIS TE BRISER !
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Lun 16 Jan - 1:42

    Je rit sans me cacher aux tentatives désespérées qu'il a de me transpercer les abdominaux. On voit la forme du gland quand il me baise fort, comme si j'étais enceinte et moi j'adore ça. Je ne ressens rien d'autre que le plaisir. Je commence à me branler, étalant du pré jus sur la gueule du démon alpha, couinant sur sa grosse bite alors qu'il m'encule avec force.

    - Vas-y, mets la moi entièrement tu vas ADORER. Et jamais personne n'aura été capable de la prendre entièrement j'en suis sûr ...

    Sur ces mots je m'empale d'avantage sur sa pine, je la sens remonter en moi, remonter dans ma gorge et finalement son gland écartèle ma bouche pour ressortir par mes lèvres alors que je lèche ce gland avec ma langue.

    *Allez, suce ta queue père, elle aura meilleur goût en étant passé par le cul de ton fils*

    Je lui dis par télépathie en penchant mon visage vers le sien, son gland chatouille le mien au passage alors que j'enfonce son gland dans sa bouche, nous partageons un baiser vulgaire dans lequel son gland se fait caresser par nos langues
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Lun 16 Jan - 1:48

    Jamais un homme ne l'avait prise entière, ça, c'était une certitude. Extrêmement surpris, Arden failli également jouir sur le coup. Et pour cause, sentir son immense pine remonter jusqu'à la bouche de son gamin était une sensation divine ! Des litres de pré foutre jaillirent sur sa propre gueule, puis dans sa bouche, lorsque son gamin se mit à l'embrasser, enfonçant ainsi son gros gland entre ses lèvres.

    Tu n'es qu'une pauvre salope.

    Parlant encore par télépathie, le démo n'en revenait pas d'avoir un fils qui puisse l'encaisser, et qui soit aussi accro au sexe que lui. Grognant virilement, il se mit à aller et venir en lui si brutalement que le trône en or commença à se briser, tandis qu'il sentait son gland s'enfoncer dans sa propre gorge, vu la longueur de sa queue.
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Lun 16 Jan - 1:55

    J'avale tout le pré sperme qui coule dans ma bouche, mais mon démon de père n'hésite pas à avaler son jus également. Je me branle plus fort, contre les abdominaux parfait du démon, mes couilles pleines tombant lourdement à chaque saut sur sa grosse pine. Je biffle brutalement le démon, lui tapisant les joues de mon pré foutre chaud.

    *Et tu aimeras ta salope de fils pour l'éternité !*

    Je me sens galvanisé d'une énergie nouvelle, comme si l'énorme bite du démon me donnait des pouvoirs que je n'avais encore pas deviné en moi. Mon côté démon s'étend sur mon côté humain et j'adore ça.

    *Regarde combien ta queue déverses de litre de jus, je t'excite, tu as envie de moi, tu me veux pour toi.*

    Je lui dis par télépathie encore, lascivement, le séduisant grâce à mes gestes et mon pouvoir de charisme.
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Lun 16 Jan - 13:59

    Arden sentait, en effet, son propre gamin changer, empalé sur sa longue, très longue et très puissante pine. Rien que son aura, déjà puissante, devenait bien plus colossale encore. Il devenait un pur démon peu à peu, nourrir par la puissance et le jeu de son propre père. Mais au delà de ça, l'incroyable démon prenait lui aussi un peu fou. Il aimait tuer, il aimait déchirer sur sa bite ou en usant de ses énormes muscles. Mais pouvoir baiser, véritablement baiser, en transperçant un corps de part en part et en le sentant encore réagir, c'était quelque chose d'incroyable qui ne lui était encore jamais arrivé. Boire, même, son propre pré sperme était une première évidemment ... tout comme se recevoir une bite dans la gorge, et en l'occurrence ici, la sienne.

    Tu aimes ce que je te fais, Léo ?

    L'embrassant toujours langoureusement, Arden fit sortir son épaisse langue pour aller laper la bouche de son gamin, et sa bite en même temps bien sûr. Tandis que d'une main, il attrapa sa queue, ou en tout cas comme il pu vu sa largeur, et se mit à la branler contre ses gros pectoraux, alors que toute la salle se fissurait, sous ses coups inouïs, qui pourtant, ne brisait rien chez son invincible de fils.

    Papa va te montrer ce qu'est un VRAI démon. Tu t'es déjà fait baiser par un démon, Léo ? Qui est l'homme ou la chose qui t'avait, jusqu'ici, le plus détruit le cul, hein ?
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Lun 23 Jan - 16:41


    - Oui père, j'aime ce que tu me fais, j'en veux encore plus !

    Je réponds télépathiquement tout en léchant la langue du démon qui se suce lui même la bite à travers ma bouche. Il attrape ma queue et la branle contre son torse parfait, me faisant grogner d'avantage de plaisir. Le baiser est vulgaire, échange de salive, langues qui se lèchent salement, pré foutre qui nous noie tous les deux mais ça ne nous empêche pas de nous rouler une pelle, on aime ça.

    - Personne ne m'a jamais détruit le cul. Jamais. Tu es le premier père.

    Je romps le baiser et je fourre ma grosse bite dans la bouche du démon, y entrant une vingtaine de centimètres, creusant le passage dans sa gorge, l'inondant de mon pré cum alors que le pré jus du démon coule toujours sur mes lèvres et dans ma bouche.
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Lun 23 Jan - 19:46

    J'espère bien, salope.

    Grognant très virilement, Arden sentit tout à coup, alors qu'il ruinait encore le cul de son gamin, l'énorme queue de celui-ci lui écarter la gorge. Une première évidemment pour lui, qui n'avait jamais sucé de queue et encore moins été forcé d'en sucer une. Néanmoins il aimait ça, car c'était son gamin, car elle énorme et puissante ... c'était certain, c'était bien son fils, il n'y avait pas à en douter.

    Bordel ... t'aime ça hein, baiser la gorge de ton père ?

    Arden l'embrassa avec fougue, suçant sa propre queue au passage puis repris celle immense de Leo dans sa gorge, qui doubla de volume à son passage, en ruinant encore son cul, le faisant sauter sur toute la longueur en hurlant de plaisir dès que sa grosse pine libérait sa gorge.
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Lun 23 Jan - 23:16


    - J'adore baiser la gorge de mon démon de père autant que j'aime qu'il m'encule !

    Je dis alors qu'il revient m'embrasser avec passion et vulgarité. Il revient me sucer ardemment, une vraie pute à foutre, on se ressemble tellement. Je finis par enlever ma queue de sa gorge et sa queue de mon cul, un trou béant dégoulinant de jus alors que nos bites se caressent.

    - Père, je vous aime, régnons sur ce monde et baisons TOUS nos sujets jusqu'à la mort.

    Je fais se lever le démon pour lui rouler une pelle passionnée et vulgaire alors que nos bites entre nos deux torses musclés se branlent contre notre peau, étalant du pré jus à profusion, nous enveloppant le corps, visqueux, chaud, comme de l'huile.

    - Père, j'ai envie de gicler partout sur votre corps.
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Ven 27 Jan - 19:55

    Arden n'avait jamais avalé de bite, encore moins de pré foutre. Mais avec son gamin, il pouvait tout se permettre car, après tout, ce jus, au final, venait un peu de lui aussi. Le baisant toujours brutalement, il le laissa néanmoins se retirer lentement. Et il lui fallu plusieurs secondes, vu les centimètres qu'il avait dans le corps.

    Putain ... .

    Le titan grognait de plaisir. Ses yeux devenaient rouges, tant il était en extase. Sa queue immense étalait tant de pré foutre sur leurs corps, en effet, les couvrant avec celle de son gamin. Il l'embrassa avec fougue et chopa son immense queue pour la branler.

    Jouis sur mes pectoraux.
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Ven 27 Jan - 22:25

    Il n'en fallu pas plus pour me faire prier. À peine le démon me dit de jouir sur son corps qu'un geyser de sperme s'échappe de ma queue, fracassant le plafond, une pluie de foutre chaud tombant sur nos visages, nos corps, crémeux, chaud, blanc. J'embrasse vulgairement le beau brun à la bite titanesque, mélangeant mon sperme dans notre baiser fougueux.

    - Mon sperme est encore plus bon quand il est dans ta bouche. Il est à ton goût ?

    Je demande en pensée alors que je continue de gicler, tartinant nos torses désormais blancs de sperme.

    - Je veux goûter le vôtre père.

    Je lui dis d'un vois langoureuse en léchant du sperme sur ses lèvres pour lui cracher dans la bouche et l'embrasser à nouveau. Finalement ma queue finit de jouir, ayant étaler quelques litres de sperme, une vraie mare de jus de bite.
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Jeu 2 Fév - 8:26

    Arden ne s'attendait pas à recevoir une telle quantité de sperme en pleine gueule et en avala donc, une grosse partie. Surpris, il sentit néanmoins qu'il aimait ça, car ce foutre était aussi puissant que lui quelque part. Souriant à la demande de son gamin, il l'embrassa avec une fougue folle puis sortit son immense bite de son cul. Il se branla alors entre leurs corps et, dans un râle si puissant que les colonnes du chateau se mirent à se fendre, il commença à jouir. Ses yeux devinrent totalement rouges et des flammes commencèrent à envahir son corps, preuve de sa toute puissance.

    RAAAAAAAAAAAAAH

    Il éjacula tant que la pièce entière fut noyée sous le foutre. Le premier jet brisa brutalement tout le plafond qui s'effondra sur eux, sans qu'ils ne ressentent rien bien sûr, et il força alors son fils à avaler son gland.

    Les mâles meurent en buvant mon sperme.

    Mais pas son fils, il en était sûr, et il jouissait tant qu'il aurait pu clairement le faire exploser.
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Jeu 2 Fév - 22:34

    Non pas un geyser mais un véritable volcan de sperme. Le toit brisé, la pièce très vite remplie comme une piscine, nous nageons littéralement dans le foutre du démon et du mien. Lorsque nous sommes tous les deux engloutis dans le jus de bite, il me la fourre dans la bouche sa queue, loin d'avoir fini de jouir encore. Son jet de sperme est puissant, constant, il ne s'arrête pas, en cascade. Et j'avale le tout, mon ventre se tend, comme si j'étais enceinte, mes joues aussi. Nous pouvons tous les deux nous voir dans la piscine de foutre blanc et crémeux tout de même. Je prends la main du démon et la pose sur mon ventre gonflé par le sperme.

    - Les mâles meurent, mais moi pas, on dirait presque que je suis enceinte de vous père.

    Je dis par pensée alors que j'enfourne ma queue dans sa bouche, tétant chacune la bite de l'un et de l'autre alors que finalement il a fini de jouir, mon ventre retrouvant vite sa taille normale, ayant déjà digéré tout le foutre du démon, sentant son pouvoir. Je suis maintenant un véritable démon.

    - Père je vous aime à en mourir. Mais ça ne m'empêchera pas de vous casser le cul avec ma grosse bite !

    Je lance d'un ton ferme en retournant le démon si parfait physiquement, le penchant rapidement et je l'encule d'une seule traite, la totalité de ma bite en lui. Tout ça se passe en une fraction de seconde, la puissance de son sperme m'a rendu immensément plus fort.
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Dim 5 Fév - 20:15

    Arden ne s'y attendait pas. Aucun être, magique ou pas, n'avait jamais pu ne serait-ce que lorgner sur son anus serré, inviolable. Alors, lorsque son fils le retourna et positionna son énorme teub en face, il n'imagina pas qu'il puisse le pénétrer.
    D'une traite, pourtant, il lui déchira le cul et s'enfonça en lui si loin que son gland jaillit brutalement de sa bouche. Ne pouvant même pas hurler, le si puissant démon se retrouva soulevé du sol, levé uniquement par l'immense bite de son gamin, qui venait de le perforer. Il sentait son propre sang couler de son anus, alors qu'il n'avait jamais saigné auparavant. Sa pine, pourtant, se durcit, et se remit à jouir. Bien moins fort, cependant, car son pouvoir passait désormais entièrement dans son fils, qui se trouvait être désormais encore plus puissant qu'il ne l'avait jamais été.


    MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMH
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Dim 5 Fév - 22:05

    Jamais je n'avais connu tel plaisir que de défoncer un cul sans aucune retenue. Normalement, avec les gardes, je ne rentrais que le gland, mais rien qu'avec ça, ils douillaient un max. Alors j'ai pris l'habitude de me faire enculer par les gardes, utilisant les plus forts et les mieux montés en triple pénétration pour arriver à me faire du bien. Mais là, le démon que j'encule est la perfection sexuelle incarnée. Actif ou passif, mes désirs sont comblés désormais. Ma queue ressort de sa bouche alors que sa propre bite recommence à jouir avec un petit flot de sperme.

    *Tu aimes ça père ? C'est la même sensation que lorsque tu m'as enculé, c'est bon pas vrai ?*

    Je lui parle par télépathie alors que j'ai attrapé sa grosse bite, je l'ai passé par dessus son épaule pour la sucer ardemment, avalant son sperme coulant encore et encore.

    *Père, il faudrait qu'on enfante d'autres démons beaux, sexys et puissants comme nous et on pourra vivre une orgie sans jamais s'arrêter*
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Lun 6 Fév - 8:15

    Arden se faisait saillir par son propre gamin. Lui qui n'avait jamais eu le cul ne serait-ce que maté, voilà qu'il était fendu jusqu'au milieu du dos et se faisait baiser comme une véritable salope, par la queue énorme de son gosse.
    Suçant sa propre queue en plus, sous la contrainte de Leo, il continuait cependant de jouir, car au fond, il adorait ça, cette sensation nouvelle. Dans leur torrent de foutre, ils continuaient même de discuter par télépathie.

    Il faut qu'on jouisse ensemble dans le même corps ... qu'importe un mâle ou une femelle ... y compris le tien ou le mien. Nos spermes sont si puissants qu'il n'y a pas besoin de femelle.

    Arden ne pouvait même pas hurler sous les coups de bite de son gosse, pourtant, il le traversait de part en part, et s'il n'avait pas été si puissant, il l'aurait tué, sans le moindre doute.
    avatar
    Leo Crostware

    Messages : 65
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Empalé sur l'énorme bite de mon frangin
    Emploi/loisirs : Garage à bites

    Re: Démon libéré

    Message par Leo Crostware le Lun 6 Fév - 12:22

    Lorsque ses mots résonnent dans ma tête, je me dis que je veux une armée de gosses beaux, parfaits, puissants, pour mieux les baiser et qu'ils nous baisent. Je veux une orgie intergalactique, que jamais nous ne nous arrêtons de baiser. Mais pour l'instant je veux profiter de mon démon de père. Je lui pine le cul, n'hésitant pas à sortir ma queue entièremen pour la renfiler d'un coup sec et brutal et bruyant, écartant la bouche du démon séculaire quand mon gland ressort de l'autre côté. Je continue de sucer sa queue, je tète le sperme de mon paternel avec envie puis je la plie soigneusement vers le bas. Elle est si longue, si grosse que j'y arrive sa soucis, je la fais passer sous le cul du démon pour me la foutre au cul, qu'il m'encule en même temps que je m'encule.

    *Alors si tu gicles en moi et en même temps je bois mon propre sperme, je serai capable d'enfanter un démon tout aussi puissant ...*

    Sur ces mots je l'embrasse vulgairement, suçant par la même occasion mon gland dans sa bouche alors que je dandine le cul non seulement pour l'enculer brutalement mais aussi pour m'empaler sur la bite gargantuesque d'Arden. Je caresse les abdominaux du démon dont je défonce le cul, tendrement, j'explore son corps avec les mains.

    *Putain père tu me fais tellement bander, je ne suis pas sûr de vouloir m'arrêter de te baiser et de me faire baiser par toi, je veux continuer pendant des années !*
    avatar
    Arden Raynson
    Admin

    Messages : 64
    Date d'inscription : 13/01/2017
    Localisation : Dans le cul de mon jumeau
    Emploi/loisirs : Baiser mon frère cette pute

    Re: Démon libéré

    Message par Arden Raynson le Mar 14 Fév - 8:26

    Souriant, Arden grogna virilement lorsque, enfin, sa longue, très longue et même immense pine retrouva le fourreau si chaud de son fils. Il banda tous ses larges muscles pour accentuer les coups déjà énormes qu'il lui donnait et qui contribuaient à ce qu'il l'encule plus fort.

    Exactement.

    Grognant virilement, il sentait l'énorme gland du superbe apollon qu'était son fils ressortir par sa bouche, putain sa queue était si énorme ... la sienne, en attendant, lui sautait violemment le cul ... mais surtout grâce aux impulsions brutales de son propre gamin. Le regardant dans les yeux, il l'embrassa avec une fougue démentielle. Jamais il n'avait ressenti un tel désir, une telle excitation. Léo était tout ce qu'il avait toujours entendu et ils allaient pouvoir enfanter ensemble des êtres encore plus puissants, qu'ils pourraient baiser à volonté. Jamais plus il n'aurait les burnes remplies car Léo était bien le seul et unique à pouvoir les vider, sans le moindre doute.

    Putain fils ... je vais ... me vider ... .

    Contenu sponsorisé

    Re: Démon libéré

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 4:02