Naughty Boys

Faire vivre les fantasmes les plus tabous !


    Fucking at the club

    Partagez
    avatar
    Felix Martinez

    Messages : 4
    Date d'inscription : 22/10/2017
    Localisation : Au club en train de me faire tringler

    Fucking at the club

    Message par Felix Martinez le Dim 22 Oct - 22:12

    Au club Rio Da Brazil, j'y travaille en tant que danseur et strip teaser avec mon pote Ronan. Nous étions tous les deux le jour des auditions d'embauche, et on a bien accroché. Le club est réservé à une clientèle masculine. Un club gay en somme. Mais beaucoup de danseurs sont hétéros, comme Ronan et moi. Les danseurs gays sont généralement sur la scène, là où les clients peuvent les toucher, parfois les sucer si la soirée est indécente au plus haut point. Nous, Ronan et moi, sommes dans un mur, derrière une vitre en plexiglas, comme si nous étions dans un aquarium. On entend la musique étouffée uniquement, ça nous permet de discuter entre nous tout en dansant Ronan et moi. A poil tous les deux, des jets d'eau s'activent toutes les cinq minutes pour garder nos corps parfaits mouillés. Cockring équipés autour de nos bites pour les rendre plus grosses et plus grandes, les clients lèchent les vitres en voyant nos bites tendues, bandées H24. Au fond de la boite, un immense écran mural diffuse du porno gay non stop, du hardcore uniquement. Notre boulot à Ronan et moi, c'est de danser, d'aguicher, jouer les séducteurs. Comme nous sommes hétéros, on a convenu avec Ronan que jamais on se toucherait la bite avec nos mains. Non car dans un petit aquarium et avec nos ENORMES bites, elles s'entrechoquent souvent, ou sa queue touche ma cuisse, ma queue touche ses fesses, il suffit d'un mouvement brusque pour que nos queues touchent la peau de l'un et de l'autre. En revanche, ce qu'on fait c'est qu'on se caresse tout le temps pour attiser les clients. On caresse absolument TOUT le corps de chacun, sauf la teub.

    - Putain regarde moi cette pédale, quelle salope elle veut bouffer ma bite elle en crève d'envie.

    Je dis à Ronan en me branlant contre la vitre, tout en dansant au rythme de la musique, devant un mec léchant la vitre au niveau de ma queue comme s'il voulait me sucer. De ma main libre je caresse le torse de Ronan, ma main descend sur ses abdos puis sa ligne en V et je m'arrête pile avant de toucher sa bite. Je frotte mon cul contre son bassin, pour aguicher les client. Ils doivent croire qu'on est toujours sur le point de baiser Ronan et moi. Faire croire que nous sommes gays, qu'il y a une telle tension sexuelle dans l'aquarium que quand tout le monde se casse, on doit baiser Ronan et moi ensemble. C'est ce que tout le monde doit croire et c'est pourquoi je n'hésite pas à lécher le téton droit de Ronan en caressant son cul.

    - Putain j'ai l'impression qu'elle a encore grandi ta queue, t'as utilisé un truc ?
    avatar
    Ronan Atkinson

    Messages : 4
    Date d'inscription : 22/10/2017
    Localisation : Dans l'aquarium, enculant mon collègue

    Re: Fucking at the club

    Message par Ronan Atkinson le Mar 24 Oct - 12:17

    Danser dans un club gay ne faisait initialement pas vraiment partie des plans de Ronan. Le jeune homme, brillant étudiant en droit, avait tout stoppé par manque d'argent. L'université coûtait excessivement cher et il ne pouvait pas demander à ses parents de l'aider. Il avait travaillé en tant que serveur, en tant qu'éboueur ou même agent de contrôle du métro. Et puis il avait trouvé cette annonce, hésité, et choppé son téléphone pour en savoir plus sur le lieu et l'heure de "l'entretien". Et quel entretien ... il avait du danser, se foutre à poil, se branler ... autant dire qu'il avait été extrêmement mal à l'aise, mais s'en était bien tiré. En même temps, le jeune homme faisait de la gymnastique depuis tout jeune, et n'avait pas arrêté malgré le manque d'argent, et était donc habitué à se foutre à poil devant ses collègues ... mais jamais devant des inconnus, et jamais au point de bander.

    Pour un hétéro ,danser dans un club gay, c'était très difficile. Heureusement, Ronan n'était pas homophobe ... et heureusement surtout, il dansait derrière une vitre, ce qui lui permettait de ne pas avoir à se faire sucer par des mecs, comme d'autres pouvaient le faire. En revanche, il dansait à côté d'un putain d'étalon, à la queue aussi grosse que la sienne. Felix, il s'appelait. Ils s'étaient rencontrés pendant l'entretien et comme ça s'était bien passé entre eux deux, la direction du club avait décidé de les foutre ensemble. Ils ne se touchaient jamais la bite, en tout cas pas avec les mains, mais se caressaient tout le temps et pouvaient heureusement parler.

    Riant à la remarque de Felix, Ronan soupira quand il lui lécha le téton et glissa une main dans ses cheveux, devant le mec qui léchait la vitre comme une vraie salope, en se branlant violemment la queue.

    Il adorerait se foutre à quatre pattes ... s'il savait.

    Il se mit à sourire et haussa les épaules à la question de Felix, en tapant son énorme mandrin de chair contre la vitre, attirant l'attention de la salope qui vint aussitôt la lécher à cet endroit.

    Ouai, j'ai utilisé un truc pour étirer un peu la bite, j'l'ai laissé toute la nuit ... . Tu trouves que ça a marché ?
    avatar
    Felix Martinez

    Messages : 4
    Date d'inscription : 22/10/2017
    Localisation : Au club en train de me faire tringler

    Re: Fucking at the club

    Message par Felix Martinez le Mar 24 Oct - 21:53

    La main de Ronan me caressant les cheveux, il fait claquer sa belle bite gigantesque contre la vitre épaisse et aussitôt la salope vient lécher l'endroit où elle se trouve. Comme un poisson suivrait un appât. Je ricane, je caresse le torse parfait de Ronan des deux mains, l'une sur son torse et l'autre contre son cul. Je balance mes hanches et ma queue suit le mouvement,
    faisant l'hélicoptère. Je ris sans aucune gêne alors qu'elle claque contre ma cuisse mais aussi contre la cuisse de mon collègue.

    - Si ça se voit ? Putain, je la vois tous les jours ta queue, et je peux te dire qu'elle s'est allongée. Elle mesure combien maintenant ?

    Je demande curieux alors que j'attrape ma queue pour me branler vigoureusement. L'eau de la douche au dessus de l'aquarium s'active et nos corps se mouillent, sexy, ruisselant. Je viens prendre Ronan dans mes bras, je caresse ses hanches, mon torse caresse son torse, et surtout nos énormes bites massives s'entrechoquent, elles se branlent presque contre la peau de l'un et de l'autre.

    - Y a un excellent avantage dans notre boulot, c'est qu'on peut se branler et gicler sans que notre boss ne nous le reproche, au contraire. J'ai la gaule tout le temps en ce moment, je fais que me branler, même après avoir tringlé une nana. Rien qu'aujourd'hui je me suis branlé deux fois, et la soirée n'est pas encore terminée.

    Je dis en frappant ma grosse teub qui rebondit sur ma cuisse puis sur la pine de Ronan, comme un effet domino.
    avatar
    Ronan Atkinson

    Messages : 4
    Date d'inscription : 22/10/2017
    Localisation : Dans l'aquarium, enculant mon collègue

    Re: Fucking at the club

    Message par Ronan Atkinson le Mer 25 Oct - 12:29

    Ronan eut un large sourire, aux propos de son collègue. Il agita son énorme bite contre la vitre, et la salope de l'autre côté se mit à éjaculer brutalement, en faisant mine de la lécher. Visiblement, il adorait le spectacle, et beaucoup de mecs se pressaient pour mater les corps herculéens de Felix et Ronan se caresser.

    30 centimètres je crois. Je veux attendre la taille de la tienne.

    Il lui adressa un clin d'oeil, en riant, et soupira quand le corps très puissant de Felix vint se coller au sien. Dansant et s'activant, il était totalement mouillé et glissait donc bien contre le torse extrêmement dur de Felix. Caressant son dos, puis son cul, il malaxait ses fesses très musclées. Elles ne ressemblaient en rien à celles d'une nana, mais c'était tout de même agréable. Sentir la queue énorme de Felix cogner la sienne ou sa cuisse était loin de le gêner, il était habitué désormais.

    Carrément ! J'ai la gaule H24 depuis que je bosse ici. Je me branle au moins cinq fois chaque jour. Et je pense que j'ai multiplié le nombre de nanas que je baise par deux ou trois. J'ai l'impression de jamais être rassasié.
    avatar
    Felix Martinez

    Messages : 4
    Date d'inscription : 22/10/2017
    Localisation : Au club en train de me faire tringler

    Re: Fucking at the club

    Message par Felix Martinez le Mer 25 Oct - 20:32

    - La mienne ? Putain tu l'as dépassé, j'en fait vingt-huit et demi.

    Je réponds, estomaqué par la taille de sa pine. Je balance d'avantage le bassin, comme si on baisait, des coups de reins langoureux et rapides, faisant frotter ma grosse teub contre sa cuisse musclée alors que sa bite à lui se frotte contre mes abdominaux.

    - Comme je te comprends ! Au fond je me dis que ce serait pas mal d'essayer de niquer une de ses putes avides de bite.

    Je lui lance en désignant les mecs dansant en se branlant, les yeux rivés sur nous.

    - Je suis sûr qu'on aurait plus jamais la bite à l'air, ils feraient la queue pour nous sucer.

    Je rajoute en riant puis léchant les abdominaux de mon collègue, me penchant pour exhiber mon cul musclé au public.
    avatar
    Ronan Atkinson

    Messages : 4
    Date d'inscription : 22/10/2017
    Localisation : Dans l'aquarium, enculant mon collègue

    Re: Fucking at the club

    Message par Ronan Atkinson le Jeu 26 Oct - 8:13

    Ronan eut un large sourire. Sa queue était donc plus longue que celle de son collègue ? C'était une petite victoire. Se malaxant son énorme pine, il regarda la salope, qui avait remplacé l'autre ,et qui était collé à la vitre en les mattant vulgairement.

    Ouai, c'est clair ... ça doit être les pires salopes du coin, pire que toutes les nanas que j'ai sauté.

    Il se mit à rire, et frémit, quand Felix lui lécha les abdominaux. Il ne se retenait souvent pas, et Ronan en faisait autant. Il vint d'ailleurs glisser son doigt sur la rondelle vierge de son pote, l'exhibant ainsi à tout le public. Un mec éjacula, en mattant le cul très serré de Felix, et Ronan sentit sa queue bander brutalement, allant claquer le visage de son collègue.

    Ils adorent ton cul aussi.
    avatar
    Felix Martinez

    Messages : 4
    Date d'inscription : 22/10/2017
    Localisation : Au club en train de me faire tringler

    Re: Fucking at the club

    Message par Felix Martinez le Ven 3 Nov - 23:04

    Je sens le doigt de Ronan caresser ma rondelle, il écarte mes fesses et me titillent mon trou vierge pour le montrer au public qui adore ça.

    - Haha je veux qu'ils l'aiment mon cul, il est parfait !

    Je réponds en me retournant, je présente mon cul à la pine gigantesque de Ronan et je fais semblant qu'il m'encule, je cambre mon dos et je prends une mine jouissive, sentant la bite de mon ami se branler entre mes fesses rondes et musclées.

    - Ils croient vraiment que tu m'encules, ils n'y voient que du feu haha !

    Je dis en me donnant une fessée, puis caressant le torse de Ronan, en faisant semblant de m'empaler d'avantage sur sa pine.
    avatar
    Ronan Atkinson

    Messages : 4
    Date d'inscription : 22/10/2017
    Localisation : Dans l'aquarium, enculant mon collègue

    Re: Fucking at the club

    Message par Ronan Atkinson le Sam 4 Nov - 11:11

    Felix avait déjà fait cela plusieurs fois. Venir frotter sa rondelle vierge, très serrée, au gland énorme et couvert de pré sperme, à force de bander, de Ronan. Et depuis peu, celui-ci y prenait du plaisir mais, surtout, devait se contrôler pour ne pas enfiler entièrement sa longue et épaisse queue au fond du cul de ce mec. Il n'avait aucune tendance gay. Pourtant, il aimait voir ce petit cul se trémousser sur son énorme bite. Il aimait la sodomie avec les femmes alors avec les hommes ça devait être similaire ?

    Ouai, quels idiots ... s'ils savaient ... .

    Se léchant les lèvres Ronan n'avait aucun mal à simuler son plaisir. Il tournait la tête vers les salopes de l'autre côté de la vitre, et grognait virilement. Il vint même saisir les cheveux du brun et les tira en arrière, en venant lui fesser le cul, alors que son très gros gland pressait de plus en plus sa rondelle.

    Putain regarde moi ça comme ils bandent tous à mort.

    Contenu sponsorisé

    Re: Fucking at the club

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 5:30