Naughty Boys

Faire vivre les fantasmes les plus tabous !


    Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Partagez

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Mar 6 Oct - 17:33

    La queue du mâle était en effet colossale. Et elle déformait bien brutalement les abdominaux dessinés du jeune minet, qui hurla à n'en plus pouvoir, planté à fond dessus. Violemment, il étrangla un des clones en lui fourant sa queue dans la gorge. Si sa queue était de taille respectable, une bonne vingtaine de centimètres, le clone fut étonné de la sentir s'allonger en lui. A tel point qu'elle s'insinua dans tout son estomac, prête à ressortir par son cul.
    Mais Justin ne s'en préoccupait pas, trop occupé à savourer le trou qu'il venait de bien écarter de Hale. Il lui claqua avec violence les miches et se mit à le sauter avec brutalité.

    Tu l'aimes ma grosse pine hein salope !

    Il cracha sur le corps bien fait de Hale, alors que ses clones le savouraient. Il n'y en avait qu'un qui était dominé, celui avec l'immense bite de l'homme élastique en lui, qui semblait ne plus cesser de s'allonger.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Mar 6 Oct - 18:02

    Putain la bouche de ce mec était délicieuse, il suçait comme un pro alors que l'original me tringlait comme un dieu. Je gémissais tout en utilisant mon pouvoir, cruel, vicieux, j'allongeais ma bite, quitte à tuer le clone, j'en avais rien à foutre, j'avais une bite de 40 cm me touillant les entrailles, perçant presque mes abdominaux. Je sentis son estomac, ses intestins, le clone pleurait tant je m'enfonçais en lui. Je finis par jouir dans ses intestins tant il m'enculait bien et ses organes étaient étroits. Je ne fus satisfais que quand ma bite longue transperça son cul, ressortant de l'autre côté, encore un peu de sperme sur le gland.

    - Putain regarde ça ! Je sais t'empaler aussi ! Allez encule moi plus fort connard !

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Ven 9 Oct - 8:02

    Cet enfoiré était en train de tuer son clone, l'empalant vicieusement sur son énorme queue qu'il savait allonger sans doute comme aucun autre homme. Le plus étonnant, c'était bien le fait que Justin pouvait lui même sentir cette bite le transpercer, petit à petit. Il cru même pouvoir sentir lui même le foutre brûlant qui se déversa dans les intestins de son clone, qui pleurait, tant il souffrait. Jusqu'à ce que, finalement, le gland épais de l'homme élastique ne ressorte pas son cul, l'ayant transpercé de l'intérieur. Le clone disparu alors, laissant la queue immense de Hale à l'extérieur, pleine de foutre chaud qui s'étala sur le sol.
    Grognant virilement, Justin l'empala brutalement jusqu'à la garde.

    Sale petite pute ... t'as tué mon clone ... .

    Grognant virilement, Justin lui saisit les hanches si fortement qu'il y planta ses doigts dans sa chair et se mit à le pilonner avec une violence inouïe en râlant comme un putain d'ours.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Mer 14 Oct - 12:34

    C'était si bon, enfourner ma longue queue serpentine dans la bouche de cet enfoiré et sentir ses organes jusqu'à l'embrocher, mon gland ressortant par son cul après avoir joui dans ses intestins, c'était divin. Et j'avais envie de faire la même chose avec un second clone. L'originel qui me démontait le cul était loin d'être content, pour cause, il m'enculait avec plus de brutalité, mon cul s'écartait parfaitement, j'étais bien, ma prostate était fracassée avec son gland et c'était génial.

    - Et c'est pas fini !

    J'attrapais un second clone, le forçant à se pencher, le cul vers moi, et je l'enculais à sec en le faisant hurler. Ma queue s'immisça encore en lui, jusqu'à ressortir par sa bouche, je le retournais pour lui faire face et je l'embrassais, suçant ma propre bite, léchant la langue du clone qui était encore en vie.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Mer 14 Oct - 13:27

    Cette salope était en train de retourner la situation, grâce à sa queue qui, sans le moindre mal, dépassait celle pourtant colossale de Justin. Avec son dard de 40 centimètres, l'Alpha avait pourtant en effet du mal à rivaliser avec la queue de Hale, qui pouvait atteindre sans mal apparemment plus de deux mètres ... et tuer, ainsi, ses clônes. L'un avait déjà disparu, après s'être fait embrocher les organes et jouir dans les intestins, et très vite, ce fut au tour d'un autre, dont le gland épais de Hale rentra cette fois-ci par le cul et ressortit par sa gueule.
    Justin avait l'impression que lui même se faisait enculer, sentant pour la première fois cette queue s'enfoncer en lui. Pourtant, il n'avait rien, mais il était lié à ses clones. Râlant de rage et de plaisir, car sa queue était bien broyée par ce cul divin, il l'empoigna et le planta jusqu'à la garde.

    SALOPE !

    Il se mit alors à lui ravager avec force le cul, et fit venir un clone qui, brutalement, planté à son tour toute sa queue, en un coup, dans le cul de Hale, qui se distendit avec violence sur ces deux verges de 40cm.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Mer 28 Oct - 23:49

    Je léchais la langue du clone qui peinait à rester en vie, ainsi que ma propre bite qui ressortait par sa bouche. Sa langue titillait le bas de mon gland et moi ma langue titillait le haut de mon gland, parfois pour venir rejoindre la langue du clone que j'avais embroché, l'embrassant alors qu'il pleurait pour rester en vie. Je me mis à hurler dans la bouche du clone tellement fort que ses joues gonflèrent un peu quand un autre clone, une autre bite de 40cm vint m'enculer. 80cm de bite dans le cul, j'avais mal. Mais deux minutes après, j'avais juste du plaisir, ma rondelle s'était habituée à deux grosses bites. J'étais à quatre pattes, un clone que j'enculais sous moi, embroché le long de ma bite de deux mètres, un autre m'enculait à genoux et l'autre était au dessus de moi et m'enculait comme une chienne alors qu'un autre se branlait en matant le tout.

    - Mmmmmmmmmmmmmmh

    Je gémissais, appréciant ses grosses bites.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Jeu 29 Oct - 23:02

    Deux clones s'occupaient activement du trou de l'homme élastique qui, pour sa part, avait possédé l'anus de Justin, ou plutôt de son clone. Il avait étiré sa queue à tel point qu'il l'avait fait ressortir par la bouche du clone et, en l'embrassant, il pouvait donc se sucer lui même, léchant avec plaisir apparemment son gros gland.

    Mmmmh putain, SALOPE !

    Bien sûr, Justin n'appréciait pas de voir son clone dans un tel état. Il fit donc signe au troisième clone, qui arriva tant bien que mal à se glisser en dessous, contre l'autre clone déjà planté dans le cul de Hale. Il alla pour s'enfoncer dans son trou, quand le clone qui se faisait embrocher disparu brutalement, la queue de l'homme élastique ayant eu raison de lui, et se dirigeant rapidement vers le trou du troisième clone qui allait l'enculer. Aussitôt, Justin eut le réflexe de la choper, en espérant qu'elle ne puisse s'étirer davantage ... quoi qu'elle semble le pouvoir vu qu'elle se mettait encore à grandir.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Lun 30 Nov - 13:44

    C'était si bon, j'étais au paradis ! Bon sang quelle perte de temps c'était d'être hétéro alors qu'être une pédale qui aime se faire enculer, c'est tellement mieux. Sucer une bite, se faire enculer par une grosse bite, c'était bien meilleur. Je suis déçu quand le clone que j'embrochais meurt subitement, laissant retomber mes deux mètres de queue au sol. Mais pas le moins du monde abattu, je vois que le troisième et dernier clone qui se branlait jusque là essaye de s'immiscer pour m'enculer. Je souris alors que j'étire ma queue, comme un serpent pour aller l'enculer. Seulement l'original chope ma queue au vol pour l'en empêcher. Malheureusement pour lui, je peux encore l'agrandir ... Ma pine s'allonge pour s'enrouler autour du cou de l'original, l'étranglant à peine pour le menacer alors que ma queue continue de grandir pour aller se fourrer dans la bouche du troisième clone.

    - Vas-y encule moi toi aussi, j'en veux encore, je suis ta pute bébé !

    Je gémis alors que je me contente de seulement foutre mon gland dans la bouche du troisième clone, sentant sa langue martyriser le bout.

    - Je veux que tu m'encules sur le tourniquet connard !

    Je lance d'un ton ferme.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Lun 30 Nov - 18:51

    Justin n'eut rien le temps de dire ou de faire que la queue déjà immense, de près de deux mètres, de l'homme élastique s'allongea encore, l'étranglant et venant s'immiscer dans la bouche du troisième clone qui, bien sûr, obéit, attiré par ce cul élastique. Il se planta jusqu'à la garde en un coup dans le trou de Hale, et Justin gueula tant bien que mal, toujours étranglé par la bite.

    Enf...oiré ... .

    Il n'aimait clairement pas qu'on lui parle ainsi. Mais il le poussa cependant très brutalement vers le tourniquet, le força à s'installer dessus et se mit à le niquer violemment, avec son clone, tandis qu'il essayait de respirer à cause de sa bite immense.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Ven 4 Déc - 23:20

    Il me soulève comme si je n'étais rien, il a tellement de force cet homme si viril, il pourrait presque me porter avec uniquement son énorme pine dans le cul. Il m'obéit néanmoins même s'il n'apprécie pas de se faire étrangler et me pose sur le tourniquet. Je finis à quatre pattes, le cul tendu.

    - Fais autant de clones que possible et positionnez vous tous autour du tourniquet. Faites moi tourner et enculez moi chacun votre tour, à deux, à trois, tout seul, je m'en fiche, mais je veux être votre viande fraiche à tringler sur cette table tournante !

    Je dis alors que ma bite reprend une taille normale, libérant l'original de la strangulation.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 20:08

    Autant dire que les propos du jeune apollon changeaient totalement de forme. Il voulait se faire sauter par bon nombre de clones. Apparemment, il était devenu accro très vite à son imposante teub plantée dans son cul. Enfin libéré de celle élastique de la salope, Justin se mit à rire et se concentra. Ses clones disparurent lentement, puis cinq nouveaux apparurent autour du tourniquet. Ils se positionnèrent tous, leur grosse pine à la main, et Justin se mit à niquer violemment la salope avant de faire tourner, chacun de ses clônes rentrant l'un après l'autre leur grosse pine, avant que l'un se décale vers l'original et qu'ils s'y mettent à deux.

    Allez cris sale pute !

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 21:31

    Oh putain qu'est-ce que c'est bon. Je ne suis qu'une pute, de la viande fraîche, un trou à baiser sur un tourniquet qui m'offre à chacun des clones. Par réflexe j'allonge à nouveau ma bite et je la fous dans ma bouche pour me sucer alors que je me fais enculer par chaque clone, puis par deux en même temps. Je gémis comme une salope en manque, c'est si bon, j'en veux encore et toujours !

    - T'arrête pas ! Continue c'est si bon !

    Je gémis en léchant mon gland. Je préférerais sucer sa queue à lui ... Je m'empale moi même le long de sa pine veinée tant je suis excité et en manque de ses bites.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 21:33

    Riant, Justin, plus excité que jamais, se retira avec violence de son trou. Son clone en fit de même. Il allongea alors brutalement le sexy minet sur le tourniquet, face à la grosse pine de ses deux autres clones. Puis, il ordonna aux deux autres, dont celui qui avait enculé Hale avec lui, de venir à ses côtés.

    Tu veux ma grosse bite ? Tu vas l'avoir SALOPE !

    Riant, il fit un signe à ses deux clones, qui s'enfoncèrent brutalement, en même temps, dans sa gorge, et jusqu'à la garde, à côté de sa propre pine bien longue. Puis, avec les deux autres, ils s'enfoncèrent tous les droits avec brutalité dans son trou, l'écartant violemment. L'un des clones hurla de plaisir et se mit à jouir, sans que pour la première fois Justin ne puisse le contrôler, au fond du trou de Hale, tandis que l'original et son clone se mirent à le niquer.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 21:39

    J'ai deux bites dans la gorge, la mâchoire horriblement écartelée, la gorge, l'oesophage aussi. Tellement écartelée qu'on voit les quarante centimètres de chaque bite se perdre dans mon corps au niveau de ma poitrine tant elles sont longues et grosses. Puis trois bites viennent m'enculer et je pleure. J'ai mal mais c'est si bon. J'arrive à respirer en étirant mon oesophage mais ça me tire quand même. Je sens le sperme d'un clone jouir dans mon cul et ça me fait couiner comme une salope. J'attrape les fesses des deux clones qui me niquent la bouche et je les caresse, je les palpe avant de faire coulisser ma bite dans le cul d'un des deux. Je ne l'empale pas, je rentre juste quelques centimètres, juste assez pour lui faire du bien, je ne veux pas qu'il meure, qu'il disparaisse, sa queue est trop bien dans ma gorge, je sens tout ce pré sperme que j'avale avec délice.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 21:48

    Râlant bruyamment, alors que sa queue nageait désormais dans son propre foutre, enfin, celui de son clone, Justin était néanmoins très surpris de ne pas l'avoir contrôlé. Et il fut encore plus surpris quand il se rendit compte qu'il ne contrôlait plus aucun de ses clones. En effet, l'un d'eux se mit à baiser la gorge de Hale si brutalement que, s'il n'avait pas été élastique, il lui aurait sans doute brisé la nuque et la mâchoire en un seul coup. Et il ne le contrôlait pas à faire cela. Il continua néanmoins à l'enculer, et vit bien sûr la grosse pine de l'homme élastique pénétrer légèrement l'anus du clone qui s'acharnait sur sa gorge.

    Putain, salope va ... .

    Il donna une violente fessée à Hale, alors qu'il sentit le deuxième clone se mettre à jouir également en lui, tandis que l'autre s'était remit à le niquer. Il ne les contrôlait plus, c'était effrayant mais putain, ce mec était si bon, il ne pouvait pas s'en passer !

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 21:53

    Voyant qu'il ne rechignait pas à se faire enculer, ne me donnant qu'une fessée gentillette, j'entrais ma queue un peu plus loin, assez pour qu'il sente quarante centimètres de ma bite dans son cul, la même taille que sa bite, pour qu'il sache ce que je ressentais. Là je sentais presque ses organes, je suis à la limite de le briser avec ma bite. Je sens à nouveau du foutre en moi, dans mon cul, toujours cent vingt centimètres de bites m'enculant. C'est le plus beau jour de ma vie. Je lèche les couilles des deux clones qui niquent ma gorge déformée alors que d'une main, je doigte le cul du second clone qui me nique la bouche, celui que je ne baise pas. Je veux encore du foutre ! Je veux avoir plus de foutre dans mon corps que de sang et d'eau !

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 22:02

    Serrant la mâchoire en  voyant son clone se prendre quarante centimètres de la queue de cette salope, Justin n'y tenait plus ! Il se retira d'un geste brutal, du foutre sortant en abondance de ce trou déformé. Il se dirigea vers son clone, lui ordonna de s'enlever, en retirant d'un geste la grosse pine de l'homme élastique. Le clone refusa, d'abord, mais quand il se rendit compte qu'il pouvait avoir son trou, il se rua dessus et se planta jusqu'à la garde en un coup, alors que Justin, violemment, prit sa place dans sa gorge.

    A nous deux salope ... je suis pas comme lui, tu vas morfler et je suis loin de vouloir ta putain de bite.

    Justin se mit à rire et commença à niquer royalement la gorge de l'homme élastique, à côté de la grosse pine de son autre clone qui se faisait doigter, tandis que celui qui avait sa place avant lui détruisait violemment le cul, à tel point qu'on entendait son anus se déchirer puis s'écarter pour ne pas céder.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 22:03

    Ils échangèrent de place et ma bite se retrouva à l'air libre, couverte de pré sperme. Dommage, j'allais bientôt jouir. L'original était si sexy tant il était macho, actif, viril. J'avais envie de lui encore plus que de ses clones. Il me nique la bouche avec son clone alors que celui que j'enculais et avec un trou énorme à la place du cul vient m'enculer avec ses compères. Pourtant, quelque chose de bizarre se produit. Le clone qui démontait ma mâchoire s'enlève, laissant seul l'original me baisant la gorge, et vient se mettre derrière le clone du voleur que j'avais enculé. Et il encule son double d'une seule traite alors que celui qui se fait enculer crie comme une pute et en redemande. Et ça m'excite tellement que je décide d'allonger la bite et de revenir l'enculer, me faufilant dans ce cul béant à côté de la bite du clone. Mes mains sont fermement accrochées aux fesses parfaites de l'original et je le caresse comme une pute qui idolâtre son maître.


    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 22:12

    Surpris, Justin vit en effet son propre double se retirer de la gorge de leur pute et allait non pas briser son cul mais plutôt celui de son autre clone ! Ils se mirent à s'enculer, entre eux. Bouche bée, il vit même son propre clone se prendre la grosse pine de l'homme élastique, alors qu'il avait déjà le cul occupé par les quarante centimètres de bite qu'il avait lui même entre les cuisses. Bordel, jamais il n'avait voulu ça ! Ses deux clones se baisaient, et comme si ça ne suffisait pas, les deux autres enfoncés dans le cul de Hale se mirent à se doigter brutalement, en souriant. Celui qui se faisait niquer éjacula même abondamment dans le trou de Hale. Justin serra la mâchoire et se planta jusqu'à la garde dans la gorge de l'homme élastique.

    RETIRE TOI DE SON TROU !

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 22:20

    La scène est bandante et comique. Comique parce que Justin, l'original ne s'attendait tellement pas à ça et en est choqué. Voir ses clones se baiser entre eux, se doigter. Et voilà maintenant que deux de ses clones s'embrassent vulgairement avec la langue. Et ça me rend un peu jaloux. Je gobe les quarante centimètres de Justin mais j'ouvre ma gorge avec mon pouvoir assez pour lui répondre.

    - Non. C'est trop bandant. Si ce sont tes clones, c'est qu'au fond de toi tu dois aimer ça.

    Et j'enfile un peu plus loin ma bite dans le trou du clone, cinquante centimètres dans le cul, il hurle alors que le clone qui l'encule avec moi ricane et se moque, lui claquant les fesses.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 22:25

    Serrant la mâchoire, Justin lui asséna un très violent coup de bite au fond de la gorge, et enfonça en plus trois doigts dans sa bouche, qui s'écartait assez pour cela. Il vit alors ses clones s'embrasser vulgairement ... et la bite déjà énorme de l'homme élastique grossir encore davantage dans le trou de son clone qui hurlait à n'en plus pouvoir, sans cesser pour autant de le sauter.

    RETIRE TOI SALOPE ! JE N'AI JAMAIS ETE PASSIF ET JE NE VEUX PAS CA !

    Serrant la mâchoire, il lança un regard noir à Hale puis à ses clones. Mais ils semblaient s'en foutre, et se doigtaient même désormais avec deux doigts.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 22:35

    Le sourire narquois déformait mon visage en plus de l'immense bite qui s'imposait dans ma gorge. D'un geste vif, j'étire mes mains et fais tomber Justin, l'original, sur le tourniquet et je me sers de mes bras élastiques pour l'allonger sur le dos, les cuisses écartées et le cul tendu légèrement en l'air. J'ai toujours sa queue dans ma gorge et cette fois ci c'est moi qui le suce, il ne me baise plus. Je libère finalement le clone de ma bite comme promis, d'ailleurs il râle, il aimait ça le coquin. Et finalement c'est dans le cul de Justin que je finis par loger ma bite. seulement vingt centimètres pour le moment alors que je continue de le sucer.

    - Tu vas aimer ça bébé t'en fais pas ...

    Un de ses clones ricane et acquiesce alors qu'il se retire de mon cul, ne laissant désormais que deux bites dans mon trou écarté. Et il va enculer le dernier clone dans la file, comme une chenille de baise. Un clone encule un clone qui encule un clone et qui m'encule. Un autre se retire de moi pour rejoindre la file indienne, ne laissant qu'une bite en moi. Le clone qui m'encule, c'est celui que j'ai enculé en premier. Il se penche pour me murmurer à l'oreille qu'il a adoré que je l'encule et qu'il adore m'enculer. Il vient m'aider et sucer le couilles de Justin original.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 22:42

    Justin hurla, lorsque le gland énorme de l'homme élastique lui déchira l'anus et se planta en lui. Vingt centimètres à peine, certes, mais pour un pur actif comme lui, c'était déjà bien trop. Il ne l'avait pas vu venir ! Pourtant, la bite toujours dure logée au fond de la gorge de Hale, il du se retenir de ne pas jouir. Et pendant ce temps, ses clones se mirent à tous s'enculer, sauf un, qui restait donc vierge, et enculait le dernier clone.
    Serrant la mâchoire, Justin essaya de se retirer mais Hale arrivait à le tenir.

    Retire toi de mon cul enfoiré !

    Le clone qui avait été enculé le premier se mit à rire, et lécha bien ses deux grosses couilles, en allant même joindre à la pine de l'homme élastique deux doigts, dans le trou de l'original, qui était vraiment surprit que ses clones se rebellent ainsi !

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 22:48

    J'aime que la situation s'arrange à mon avantage. Justin avait tellement utilisé son pouvoir à outrance que ses clones lui désobéissaient. Ils obéissaient à leurs instincts cachés, ils aimaient se faire enculer autant qu'ils aimaient enculer. J'enfonce vingt centimètres de plus dans ce cul magistral si parfait alors que le clone y fourre ses doigts. Je cesse de sucer cette immense bite pour embrasser le clone tout en branlant longuement l'original.

    - Tu veux sucer l'original bébé ? Aide moi à prendre soin de ta bite originelle ...

    Je l'embrasse tendrement puis il suce le gland de Justin alors que je lui lèche la queue, agrandissant la largeur de ma queue pour écarteler d'avantage son trou. Le clone enlève ses doigts pour me foutre des fessées alors qu'il m'encule langoureusement.

    Invité
    Invité

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Invité le Dim 6 Déc - 22:57

    Hurlant à n'en plus pouvoir, Justin sentit son anus se faire violemment déchirer, car cet enfoiré allongea sa bite et la fit grossir. Elle était encore plus grosse que la sienne. Hurlant, encore et encore, Justin n'aurait jamais imaginé un jour se retrouver dans une telle situation. Son clone lui léchait la bite avec envie, tandis que Hale se mit à l'embrasser avec fougue.

    Enfoirés !!!

    Justin en voulait même à ses clones. Il se concentra, essayant de les faire disparaître, mais en vain. Il n'avait plus aucune emprise sur eux, tandis que son cul se faisait de plus en plus écarter. Les clones s'enculaient tous, sauf le dernier de la file bien sûr, et ils redoublaient d'intensité, ce qui se répercutait sur le cul divin de Hale, encore plus défoncé.

    Contenu sponsorisé

    Re: Un viol, un gangbang et un tourniquet

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 3:58